Voitures d'occasion

Autech Zagato Stelvio AZ1, très incliné

Avec cette Autech Zagato Stelvio AZ1 nous continuons dans notre nouvelle section : Voitures d'occasion. Vous pouvez également immatriculer votre véhicule.

Publié le 20.07.2021

Avec l'Autech Zagato Stelvio AZ1, le carrossier Zagato, autrefois très estimé, ne s'est probablement pas rendu service (ok, les choses ne se sont pas améliorées après cela). Mandatés par la filiale de Nissan Autech (qui existe toujours - bien qu'il y ait aussi Nismo), les Italiens ont conçu à la fin des années 1980 un véhicule qui en demandait trop, même pour les Japonais, habitués à beaucoup de choses en matière de design. Une série de 200 unités (plus trois prototypes) avait été prévue, mais après 104 unités, c'était terminé.

Étonnamment, la voiture de sport n'était pas basée sur la Nissan Skyline, mais sur un modèle appelé Leopard, qui n'est jamais arrivé en Europe. Sous le capot, cependant, se trouvait le célèbre V6 biturbo de 2,9 litres, qui transmettait aux roues arrière les 286 ch habituels au Japon à l'époque, via une boîte automatique à 4 rapports. Le 27 mai 1987, le contrat entre Autech et Zagato est signé, et deux ans plus tard, la Stelvio AZ1 d'Autech Zagato est lancée.

 

Autech Zagato Stelvio AZ1 avec Double Bubble

La silhouette peut sembler familière à l'observateur, les modèles Zagato pour Aston Martin étaient similaires à l'époque (et pour la SZ d'Alfa Romeo, qui est venue plus tard). Les doubles bulles implicites sur le toit sont également un élément stylistique typique de Zagato. Les jantes entièrement recouvertes étaient inhabituelles, mais les bouches d'aération (inutiles) au-dessus des feux arrière étaient vraiment bizarres.

Et puis, bien sûr, les deux oreilles très particulières sur les ailes avant. D'un côté, ils étaient logiques, car ils dissimulaient les rétroviseurs extérieurs qui étaient absolument nécessaires au Japon. Mais d'un autre côté, ils ont donné à l'Autech Zagato Stelvio AZ1 un look d'une autre étoile. Le fait que la voiture japonaise, qui n'était disponible qu'au Japon, coûtait 18 millions de yens, soit beaucoup plus qu'une Honda NSX, a probablement été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase.

 

Une voiture presque neuve

L'exemple présenté ici, le 85e sur 104, n'a que 900 kilomètres au compteur et est donc plus neuf qu'usagé. Le véhicule est en vente chez le concessionnaire parisien "L'Art De L'Automobile" pour 99 000 euros. Si vous avez également un véhicule exceptionnel à proposer, veuillez nous contacter à l'adresse redaktion@auto-illustrierte.ch. Nous trouverons certainement un moyen.

<< Retour à l'aperçu

Poursuivez votre lecture :


Les abonnés de l'ai ont droit à l'accès illimité à tous nos contenus numériques. Veuillez vous connecter avec votre compte. Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez en créer un ICI gratuitement. Votre numéro de client et d'abonnement personnel se trouve sur la facture d'abonnement et sur l'emballage de votre magazine.