Emil Frey Racing

Une voiture forte, une équipe forte

Lors de la troisième course de l'ADAC GT Masters à Zandvoort (NL), les choses ne pouvaient presque pas mieux se passer pour Emil Frey Racing. Grâce à une double victoire, les pilotes de Safenwil ont leur mot à dire dans l'attribution du titre.

Publié le 27.06.2022

Zandvoort est un bon endroit pour Emil Frey Racing. Et cela s'est manifesté dès la première séance de qualification. Bien qu'il ait plu pendant la séance, le duo Mick Wishofer/Konsta Lappalainen a démontré le potentiel de la Lamborghini Huracán GT3 EVO et s'est assuré la pole position pour la première course. Costa Balboa ayant été bloqué lors de son meilleur tour, qui aurait suffi pour la première ligne de départ, il a dû se contenter de la 14e place. Et Arthur Rougier a placé sa Lamborghini en 10e position sur la grille de départ.

Vainqueurs de la première course : Mick Wishofer (au milieu à droite) et Konsta Lappalainen ont décroché la pole et la victoire.

Malgré une piste humide, les trois Lamborghini EFR ont pris le départ de la première course sur des pneus slicks. Et leur courage devait être récompensé. Wishofer a certes perdu la tête dans un premier temps, mais il a pu reprendre la tête peu de temps après et augmenter son avance à plus de huit secondes avant de rentrer au stand une demi-heure avant la fin de la course pour changer de pneus avec Lappalainen et le Finlandais a parachevé sa première victoire. Arthur Rougier et Franck Perera ont marqué des points importants dans la voiture #19 en terminant à la huitième place de la première course. La troisième voiture, celle de Costa Balboa et Jack Aitken, a reculé à cause d'un tour de pénalité et s'est finalement classée 12e.

Domination d'Emil Frey Racing : Costa Balboa et Jack Aitken (Mi.) ont remporté la deuxième course, Arthur Rougier et Franck Perer (D.) ont terminé troisièmes.

Mais ce n'est pas tout. Les trois voitures ont poursuivi leur performance prometteuse le dimanche matin. Jack Aitken en tête, qui a placé la Lambo #63 en pole position. Et tandis que Perera réalisait le troisième meilleur temps, Lappalainen se qualifiait en 11e position. Après le départ, Aitken a défendu sa position de leader et a pris environ trois secondes d'avance avant l'arrêt obligatoire au stand. Même après le changement de pilote, Balboa n'a rien laissé passer et a remporté la deuxième victoire du week-end pour Emil Frey Racing. Et le duo français Rougier/Perera a décroché une place inattendue sur le podium dans le dernier virage de la course, tandis que la troisième voiture du groupe a dû abandonner la course après une crevaison.

Le chef d'équipe Lorenz Hilti-Frey : "Zandvoort est en harmonie avec nos voitures et nous avons en outre trouvé les bons réglages. Cette fois encore, la course a été très serrée, car les huit premières voitures se trouvaient toutes dans un intervalle de trois dixièmes. Nous sommes bien sûr très satisfaits de nos deux victoires et de nos trois places de podium au total".

Texte: Jörg Petersen
Photos: Emil Frey Racing

<< Retour à l'aperçu

Poursuivez votre lecture :


Les abonnés de l'ai ont droit à l'accès illimité à tous nos contenus numériques. Veuillez vous connecter avec votre compte. Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez en créer un ICI gratuitement. Votre numéro de client et d'abonnement personnel se trouve sur la facture d'abonnement et sur l'emballage de votre magazine.