Motorsport
Annonce

Les Suisses sur le podium

Comme le veut la tradition, la course des 24 heures de Daytona ouvre la saison américaine IMSA. Lors des qualifications, les Porsche 963 engagées par Penske Motorsport ont fait leur première apparition et Louis Delétraz a brillé au volant de l'Acura avec des temps au tour rapides.

Publié le 23.01.2023

Le FIA WEC ne débutera sa saison de championnat du monde qu'en mars avec la course de Sebring. Les 24 Heures de Daytona donnent un avant-goût de ce qui nous attend, puisque certains constructeurs engagent également leurs nouveaux modèles LMDh dans la série américaine IMSA. Pour cette classique, les qualifications pour la course qui aura lieu les 28 et 29 janvier ont eu lieu ce week-end.

Acura en pole position

En revanche, une Acura - qui ne participera pour l'instant qu'à la série IMSA en 2023 - a décroché la pole position dans la catégorie GTP. Le quatuor Tom Blomqvist, Colin Braun, Helio Castroneves et Simon Pagenaud a relégué la Porsche 963 de Felipe Nasr, Matt Campbell et Michael Christensen, engagée pour la première fois par Penske Motorsport, à la deuxième place avec seulement 0,083 seconde d'avance. Nick Tandy a perdu la deuxième Porsche dans son tour le plus rapide et a glissé dans les piles de pneus, de sorte que lui et ses coéquipiers devront aborder la course en dernière position. La troisième place est occupée par le premier Suisse, à huit dixièmes de seconde près. Louis Delétraz (à gauche) partage le cockpit de l'Acura ARX-06 avec Ricky Taylor, Filipe Albuquerque (à droite) et Brendon Hartley. Dans la catégorie LMP2, Raffaele Marciello prend le départ avec une Oreca LMP2 07. La LMP2 engagée par High Class Racing a réalisé le septième meilleur temps de sa catégorie sur les dix voitures inscrites et occupe la 16e place sur la grille de départ au classement général.

Pour en savoir plus sur le sport automobile, abonnez-vous à l'auto-illustré.

Ellis le plus rapide

Par ailleurs, d'autres Suisses se retrouvent dans les petites catégories. Par exemple, Romain Grosjean (ci-dessus) qui, pour sa première saison en Lamborghini, a placé la Lamborghini Huracan GT3 EVO2 d'Iron Lynx à la 6e place de sa catégorie en GTDPro avec Andrea Caldarelli, Mirco Bortolotti et Jordan Pepper. Le plus rapide en GTD a été Philip Ellis, qui prend le départ avec Lucas Auer, Indy Dontje et Russell Ward dans la Mercedes-AMG GT3. Dans cette catégorie, c'est une équipe exclusivement féminine qui s'attaque à la Lamborghini Huracan GT3 EVO2 avec la Soleuroise Rahel Frey, Sarah Bovy, Michelle Gatting et Doriane Pin, qui occupent la 15e place de la catégorie GTD à l'issue des qualifications.

Texte : Jörg Petersen
Photos : Constructeur

<< Retour à l'aperçu

Poursuivez votre lecture :



Les abonnés de l'ai ont droit à l'accès illimité à tous nos contenus numériques. Veuillez vous connecter avec votre compte. Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez en créer un ICI gratuitement. Votre numéro de client et d'abonnement personnel se trouve sur la facture d'abonnement et sur l'emballage de votre magazine.