Société mère de NEVS alias Saab et Hengchi

A quel point Evergrande est-il fauché ?

Les propriétaires de la société NEVS, qui a succédé à Saab, veulent vendre les restes de l'icône automobile suédoise. NEVS appartient au géant chinois de l'immobilier Evergrande, qui a des dettes de plus de 280 milliards de francs suisses et est menacé de faillite. Récemment, cependant, Evergrande a diffusé des informations sur les tests réussis de sa propre marque électrique Hengchi et construit de nouvelles installations de production. Qui a encore un indice ?

Publié le 20.10.2021

Les restes de la marque automobile suédoise Saab, désormais fusionnée avec la marque électrique "National Electric Vehicle Sweden" (NEVS), sont en vente. NEVS appartient au groupe immobilier chinois Evergrande, qui est fortement surendetté et a un besoin urgent de capitaux frais.

La société mère Evergrande serait totalement surendettée avec plus de 1,96 trillion de renminbi – soit l'équivalent de 282 milliards (!) de francs suisses – et donc menacée de faillite.
 
NEVS a repris les restes de Saab en 2012, après s'être séparé de l'activité des pièces détachées. Dans la ville de Tinjian, au nord de la Chine, NEVS construit depuis 2019 une voiture particulière électrique basée sur l'ancienne Saab 9-3.

 

L'ancienne Saab 9-3 en tant que NEVS 9-3 entièrement électrique dans sa version originale :

 

Et la dernière version modifié:

En Europe, cependant, NEVS n'a presque plus rien à voir avec l'ancien constructeur automobile. NEVS a plutôt développé le système de mobilité PONS en Suède, un réseau de covoiturage à conduite autonome destiné à des espaces plus restreints comme les centres-villes ou les campus universitaires.

Le PDG de NEVS, Stefan Tilk, a déclaré à l'agence de presse Reuters en Suède que NEVS disposait encore de ressources financières "pour un certain temps", mais qu'il était en pourparlers avec des investisseurs financiers et industriels en vue d'une vente. Les entreprises européennes et américaines sont particulièrement intéressées, a-t-il déclaré. Il n'a pas précisé le prix d'achat.

 

Activités contradictoires

Selon le portail d'initiés "Saabblog.net", Evergrande Auto se prépare à lancer la production de voitures électriques Hengchi. Ils sont en train de terminer leurs derniers cycles de test. En 2022, la production des e-cars sera lancée à grande échelle, a indiqué le constructeur. Il y a quelques jours, Hengchi 1, 3, 5, 6 et 7 ont été libérés pour les derniers tests d'été. Alors que les tests d'hiver ont eu lieu en Suède, en Autriche et en Chine, et que d'autres tests ont été effectués en Allemagne, c'est Turpan, dans la province autonome du Xinjiang, qui a été choisi.

L'entreprise dispose de ses propres installations de production. Pour que les batteries répondent aux dernières normes techniques, ils ont engagé l'équipe de développement d'un concurrent coréen. L'action a causé quelques problèmes en Corée et est susceptible d'avoir été financièrement exigeante. Nous verrons dans quelques mois si cela en valait la peine.

Evergrande prévoit de lancer la production du modèle Hengchi 5, un SUV, dans l'usine de Tianjin en novembre 2021. Des usines sont également en construction à Shanghai et à Guangzhou. Si le groupe immobilier fait faillite en raison de l'éclatement imminent de la bulle immobilière en Chine, les projets de voitures risquent également de se volatiliser rapidement ...

Texte : Stefan Fritschi et automobilwoche.de

<< Retour à l'aperçu

Poursuivez votre lecture :


Les abonnés de l'ai ont droit à l'accès illimité à tous nos contenus numériques. Veuillez vous connecter avec votre compte. Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez en créer un ICI gratuitement. Votre numéro de client et d'abonnement personnel se trouve sur la facture d'abonnement et sur l'emballage de votre magazine.