11'000 revs

Aston Martin Valkyrie Spider : le roadster extrême

Avec l'Aston Martin Valkyrie Spider, les Britanniques présentent déjà le troisième modèle de l'hypercar avant même qu'il ne soit produit en série. Est-ce le moyen de maintenir l'intérêt des clients malgré les retards constants des programmes?

Publié le 13.08.2021

Dans l'univers des hypercars, il ne se passe pas un jour sans qu'une nouvelle annonce bien corsée ne soit faite. Dans le monde entier, d'innombrables voitures de collection sont construites en petites séries et en manufactures, certaines d'entre elles coûtant bien plus de sept chiffres. En particulier, le passage à la mobilité électrique avec l'élimination des moteurs à combustion interne complexes permet aux plus chanceux d'attirer les clients avec 1 000 E-HP et plus.
 
Les choses sont tout à fait différentes chez Aston Martin. Le traditionnel constructeur automobile britannique n'a pas eu la vie facile ces dernières années. Habitués au succès, ils ont commencé les années 2000 avec la toute nouvelle V8 Vantage, mais depuis, le grand succès ne s'est pas matérialisé. La nouvelle gamme de modèles n'arrive plus à égaler les anciens chiffres de vente.

Aston Martin bénéficie de la technologie allemande AMG

Ce n'est qu'avec la coopération avec AMG qu'un nouvel élan a été donné au développement. L'équipe d'Affalterbach fournit non seulement l'architecture électronique et l'infotainment, mais aussi le V8 biturbo de 4,0 litres à différents stades de développement.
 
Mais pour renforcer encore l'image de la marque, il faut plus qu'un transfert de technologie de Mercedes-AMG. Elle a besoin d'une vraie hypercar qui met tout le reste à l'ombre. Avec l'Aston Martin Valkyrie, les Britanniques disposent d'une telle voiture. Même si la route pour y arriver était rocailleuse. Présenté sous le nom d'AM-RB 001 il y a cinq ans, puis rebaptisé Valkyrie et maintenant déjà des années de retard.
 
Avec l'Aston Martin Valkyrie AMR Pro, il existe même déjà une version haute performance de la voiture haute performance. À la Monterey Car Week de Pebble Beach, l'équipe de Gaydon présente maintenant la troisième variante aux clients invités : l'Aston Martin Valkyrie Spider.

L'Aston Martin Valkyrie Spider atteint 330km/h sans toit

Sur la base du coupé, il y a un toit amovible en carbone et des portes papillon. L'aérodynamisme ne devrait donc être que peu affecté, de même que le poids à peine corrigé vers le haut. Le groupe motopropulseur reste le célèbre V12 Cosworth de 6,5 litres de cylindrée. À une vitesse maximale de 11 000 tr/min, il produit 1 156 ch avec un petit moteur hybride d'appoint.
 
La vitesse maximale est de 330km/h. Cependant, la capacité de prise de virage de l'Aston Martin Valkyrie Spider est bien plus importante que la dynamique longitudinale. Aston Martin parle d'un Spider capable d'atteindre des temps au tour proches du niveau LMP1.
 
On peut toutefois se demander si l'une des 85 Aston Martin Valkyrie Spider chanceuses pourra le faire. On peut également se demander combien de temps durera la patience de ceux qui attendent, car le lancement de la Valkyrie sur le marché n'est toujours pas en vue.

<< Retour à l'aperçu

Poursuivez votre lecture :



Les abonnés de l'ai ont droit à l'accès illimité à tous nos contenus numériques. Veuillez vous connecter avec votre compte. Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez en créer un ICI gratuitement. Votre numéro de client et d'abonnement personnel se trouve sur la facture d'abonnement et sur l'emballage de votre magazine.