ACS Automobile Club de Suisse

Pas de course à Reitnau en 2022 !

Une décision difficile à prendre pour l'Automobile Club de Suisse (ACS) à Aarau. L'ACS renonce à organiser la course de côte de Reitnau cette année. Au plus tôt en 2023, l'événement devrait à nouveau faire partie du championnat suisse. En 2022, l'ACS se concentrera sur les courses de voitures anciennes, qui ont également pu être organisées pour la dernière fois en 2019. Le prochain événement en Argovie sera le GP-Brugger Schachen le 2 juillet 2022.

Publié le 10.03.2022

Pendant longtemps, l'avenir de la traditionnelle course de côte de Reitnau n'a pas été clair. Cette course du championnat suisse manquait d'ailleurs déjà au début de l'année dans le calendrier des courses publié pour 2022. "Mais à ce moment-là, aucune décision n'avait encore été prise", explique Thomas Kohler, directeur de l'ACS à Aarau et organisateur de l'événement. "Au cours des dernières années, nous avons annoncé deux fois l'événement et l'avons annulé deux fois. Nous ne voulions pas annoncer l'événement tant que nous n'étions pas sûrs qu'il puisse avoir lieu".

 

Pas d'autorisation obtenue

Actuellement, pour la première fois depuis 2019, plus rien ne s'opposerait à la tenue de l'événement. En 2020 et 2021, aucune autorisation n'a pu être accordée par le canton d'Argovie. Malgré cela, l'ACS devra renoncer à l'édition 2022.

Actuellement, il manque clairement le soutien et la volonté à court terme des sponsors de s'engager à nouveau dans le "sport automobile moderne" à une telle échelle, explique l'ACS. "L'organisation pure est routinière et pourrait être mise sur pied sans problème, même à court terme. Ce sont surtout les moyens financiers qui sont actuellement loin d'être disponibles", explique Thomas Kohler. "Pour cela, il faut plus de temps de préparation et surtout une confiance à long terme dans la planification".

 

Des changements dans le concept sont nécessaires

Dans les mois à venir, le temps sera mis à profit pour réorganiser l'événement de manière attrayante et adaptée à l'avenir pour 2023 et de nombreuses autres années. Des discussions avec des sponsors potentiels sont en cours. "De nombreux changements sont prévus et doivent maintenant être discutés avec toutes les personnes concernées sur place", explique Kohler. "Pour obtenir le soutien nécessaire des sponsors à l'avenir, un événement de sport automobile doit présenter un concept respectueux de l'environnement et responsable. Le sport automobile moderne est "propre" depuis de nombreuses années et n'est de loin plus aussi bruyant qu'auparavant. Mais aujourd'hui, les grandes manifestations en général font l'objet d'un examen très particulier".

 

Texte : ACS et Stefan Fritschi
Photos : Ruedi Menzi

<< Retour à l'aperçu

Poursuivez votre lecture :



Les abonnés de l'ai ont droit à l'accès illimité à tous nos contenus numériques. Veuillez vous connecter avec votre compte. Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez en créer un ICI gratuitement. Votre numéro de client et d'abonnement personnel se trouve sur la facture d'abonnement et sur l'emballage de votre magazine.