Fini de rigoler

Nissan GT-R - Fin de Godzilla

Nissan met la GT-R à la retraite - du moins en Europe. La réglementation européenne met un terme aux projets de Godzilla. Grâce aux émissions sonores plus sévères, l'effort pour boucher le pot d'échappement de la sportive aurait été trop important.

Publié le 21.03.2022

Une fois de plus, la Nissan GT-R est une autre sommité qui tire sa révérence. La deux portes, présentée pour la première fois en 2008, est trop bruyante pour les routes européennes. Et une transformation n'aurait pas été rentable. Pour les Japonais, Godzilla est devenu un véritable vecteur d'image, notamment grâce à ses apparitions dans de nombreux jeux vidéo. Dans d'autres pays, le 4x4 continue cependant d'être commercialisé, développe 570 ch ou 600 ch selon la version, atteint une vitesse maximale de 315 km/h et brille en outre par son aérodynamisme exemplaire, qui se traduit par un cW d'à peine 0,26.

Une autre star quitte ainsi la scène du spectacle automobile. Une star qui a fait sensation sur la route et sur les circuits du monde entier. Son CV remonte à 1964, lorsque la 2000 GT à quatre portes a battu la Porsche 904 au GP du Japon. En 1988, la R32 SkylineGT-R, surnommée Godzilla, a fait sa percée. Depuis, les ingénieurs de Nissan n'ont cessé de la remettre au goût du jour. Mais pour s'y accrocher, il faut désormais l'importer.

Texte : Jörg Petersen
Photos : Nissan

<< Retour à l'aperçu

Poursuivez votre lecture :



Les abonnés de l'ai ont droit à l'accès illimité à tous nos contenus numériques. Veuillez vous connecter avec votre compte. Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez en créer un ICI gratuitement. Votre numéro de client et d'abonnement personnel se trouve sur la facture d'abonnement et sur l'emballage de votre magazine.