Saab et Volvo à Unterseen

À l'occasion de la fête nationale suédoise, le dimanche 6 juin 2021, une exposition de 30 voitures anciennes Saab et Volvo chacune aura lieu dans le "Stedtli" historique d'Unterseen sous la devise "Heja Sverige". Les 60 voitures classiques au total représentent le patrimoine culturel suédois et l'art de la construction automobile des années 1950 à 2000.

Publié le 24.05.2021
Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Saab et Volvo à Unterseen

Les véhicules Volvo et Saab ont toujours été très appréciés en Suisse. Ils sont considérés comme innovants, durables et offrent un niveau élevé de sécurité active et passive, ce qui est par ailleurs plutôt rare dans les voitures classiques.

Lors de la présentation attrayante "Heja Sverige" dans le Stedtli historique d'Unterseen, le dimanche 6 juin 2021, IG Swiss Volvo, en coopération avec des passionnés de Saab, présentera un échantillon passionnant de l'histoire de la culture de la construction automobile suédoise. Trente modèles de chacune des deux marques, datant de la période 1950-2000, seront présentés.

Parmi les classiques de Trollhättan, les modèles Saab 93 à 96, la Saab 99 innovante, la Saab 900 décapotable et les voitures de sport Sonett légères et dynamiques attirent particulièrement l'attention.

Un poids lourd d'un genre particulier est le modèle le plus ancien de l'exposition - un rare Volvo PV 831, qui est entré dans l'histoire comme un taxi légendaire de grande capacité. Les Volvo PV 544 "Buckeli" sont tout aussi intéressants et populaires, notamment un modèle qui a survécu aux rigueurs d'un voyage de 15 000 km entre Hambourg et Hong Kong. Le fait que les Volvo sont extrêmement robustes et à l'aise sur les longs trajets est également démontré par un P 1800 Coupé, qui a maîtrisé le trajet de Gstaad à Pékin via Berlin sans aucun problème. 

La présentation de l'histoire de la culture automobile suédoise est complétée par les versions sportives de Saab et Volvo qui ont fait sensation dans les courses automobiles et les rallyes - par exemple une Saab 96 V4 de 185 ch, une Saab Sonett II et III modifiée ou une Volvo 850 T-5 R de 240 ch, qui était l'un des breaks les plus rapides du marché à l'époque.

Conformément à la devise "Heja Sverige", les aurores boréales automobiles seront présentées exactement le dimanche 6 juin 2021 - autrement dit, le jour de la fête nationale suédoise ! Les voitures classiques peuvent être admirées de 11 à 16 h dans le Stedtli historique d'Unterseen. Une visite est adoucie par les délices suédois tels que les fines brioches à la cannelle "Kanelbullar" et d'autres délices proposés par le restaurant Stadthaus.

 

Un extrait de l'histoire des automobiles suédoises :


Saab : un avionneur construit des voitures

Saab, abréviation de Svenska Aeroplan Aktiebolaget, a été fondée en Suède avant la Seconde Guerre mondiale pour construire des avions militaires. Après la fin de la guerre, les installations de production qui avaient été libérées sur la côte ouest suédoise, à Trollhättan, ont été utilisées pour la fabrication d'automobiles. Comme on pouvait s'y attendre, la première voiture, la Saab 92, construite par des ingénieurs aéronautiques et lancée en 1947, présentait un design aérodynamique distinctif et était également la première voiture à disposer d'un habitacle renforcé avec une protection contre les chocs latéraux et les renversements.

Les autres innovations que Saab a été la première marque à introduire sont les suivantes le système de freinage diagonal à double circuit (1963), le système phare-essuie-glace (1970), les sièges chauffants électriques, les pare-chocs autoréparables (tous deux en 1971), les filtres à air d'habitacle (1978), la turbocompression pour les véhicules à grand volume (1977), l'allumage direct SDI (1985), les appuis-tête actifs pour réduire le coup du lapin (1997), les sièges avant ventilés (1997), ou le Night Panel (1993), pour n'en citer que quelques-uns.

Le Saab 92 a été développé plus avant. Elle a été suivie en 1956 par la Saab 93 et deux ans plus tard par le premier break Saab 95. La Saab 96 a connu un grand succès à partir de 1960, tant au niveau des ventes que comme voiture de rallye. Erik Carlsson, par exemple, a remporté deux fois le rallye de Monte-Carlo en 96 contre des concurrents bien plus puissants. A partir de 1967, un moteur V4 de Ford a été monté à la place du précédent moteur trois cylindres à deux temps. La Saab 96 a été construite jusqu'en 1980, en partie dans l'usine finlandaise Valmet à Uusikaupunki. 

Grâce à l'initiative d'ingénieurs de développement énergiques et à des voies de décision courtes, des projets passionnants tels que la voiture de sport Sonett ont également vu le jour chez Saab. Seuls six exemplaires de la première version à toit ouvert ont été construits en 1956. En 1966, le coupé sport Sonett II, pesant seulement 660 kg (1.890 unités, dont 258 avec le moteur trois cylindres à deux temps), suivi en 1970 par la voiture de sport Sonett III, un peu plus grande, dont 8.350 unités ont été construites. 

 

Une Saab 99 innovante et la première à être équipée d'un turbo

Un développement complètement nouveau avec de nombreuses innovations a été la Saab 99 plus grande avec un arrière à encoche en 1968, qui était également disponible en tant que Coupé Combi 99 L pratique à partir de 1974. Et la Saab 99 a été la première voiture de grande série à être équipée d'un turbocompresseur à partir de 1977. Un concept qui est aujourd'hui utilisé dans tous les moteurs à combustion interne. La série 99 a donné naissance à la Saab 900, qui a été fabriquée jusqu'en 1998 dans différentes variantes de carrosserie et de performances, y compris un cabriolet quatre places à partir de 1986.

En 1984, Saab a lancé la 9000, un modèle de la classe moyenne supérieure, dont la base provenait d'un concept de développement avec le groupe Fiat, mais avec de fortes solutions techniques indépendantes. 

 


Intégration dans le groupe GM

Après des pertes à la fin des années 1980 et l'échec des plans de coopération avec Ford, Saab a entamé une coopération avec le groupe américain General Motors. Cela a donné naissance à la Saab 900 de deuxième génération en 1993 et, à partir de 1997, à la Saab 9-5, le modèle successeur de la Saab 9000. En janvier 2000, GM a racheté les 50 % d'actions restants et possède désormais la totalité de Saab Automobile.

Sous la direction de GM, Saab Automobile n'a pas réussi à devenir économiquement viable.  Néanmoins, Saab a dû effectuer de nombreux travaux de développement pour le groupe américain. En raison de l'insolvabilité de GM en 2009, Saab a été vendue à Spyker, un fabricant de petites séries, mais ce dernier n'a pas réussi à réunir les fonds nécessaires pour redresser l'entreprise. Lorsque Spyker s'est retiré, GM a refusé d'accorder des licences pour les produits existants aux nouveaux acheteurs intéressés, bloquant ainsi toute négociation de vente. En conséquence, Saab Automobile AB a dû être dissoute en 2012.

 

Volvo - Je roule

Le nom Volvo vient du latin et signifie "je roule". En 1915, Svenska Kullagerfabriken Aktiebolaget SKF a breveté le roulement à billes Volvo et la marque est née. En 1924, AB Volvo a été fondée en tant que filiale de SKF. Le premier modèle Volvo a été l'ÖV4 "Jakob" en 1927, une voiture ouverte à quatre cylindres. Il a été suivi par le PV4 en tant que wagon fermé (ÖV pour wagon ouvert, PV pour wagon de passagers).

Ce n'est qu'après la deuxième guerre mondiale et l'amélioration de la situation économique que Volvo a pris de la vitesse. Le douzième modèle, le Volvo PV444 (1947) et son successeur, le PV544 - également connu sous le nom de Volvo à bosse (1958), ont réalisé la percée internationale. La ceinture de sécurité à trois points - une invention Volvo, soit dit en passant - a été installée pour la première fois sur ce modèle.

La génération suivante était la série Volvo P120/130, également connue sous le nom d'Amazon, dont plus de 660 000 exemplaires ont été construits entre 1956 et 1970. Elle a été la première voiture au monde à disposer d'appuis-tête en équipement standard (1969).

De manière assez surprenante, Volvo a présenté une voiture de sport en 1961, la Volvo P1800, qui est restée en vente jusqu'en 1973 avec différentes variantes de moteurs allant de 90 à 124 ch. Beaucoup connaissent la P1800 de la série télévisée "Simon Templar" avec Roger Moore. Une variante de style de vie a été présentée en vue de l'année modèle 1972 sous le nom de P1800 ES avec un arrière de break vitré, ce qui a conduit au surnom de "cercueil de Blanche-Neige". 

 

Le nouveau design fonctionnel fait de Volvo une "voiture de sécurité"

Avec la génération suivante, la série P140 (1966), Volvo a présenté un nouveau design angulaire, qui attire visuellement l'attention sur les caractéristiques de sécurité élevées. Une autre première pour Volvo fut l'entrée dans la classe de luxe avec la luxueuse P164 (1968).

Au cours de l'été 1974, Volvo a présenté les modèles de la série 240/260, qui ont été construits pendant 19 ans et vendus environ 2,8 millions de fois.  La gamme de modèles est complétée par le coupé 262 C conçu par Bertone avec un moteur à six cylindres (1977).

Volvo a également étendu sa gamme de produits vers le bas et a acquis la division automobile de la société néerlandaise DAF en 1975. L'usine néerlandaise produisait la série 300, dont le modèle 340 avec la transmission Variomatic à variation continue était également disponible.

 

Plus grand, plus fort et plus polyvalent

La série 700, lancée en 1982, était un peu plus grande que la série 240. Un moteur six cylindres était initialement installé dans le modèle 760, qui était principalement destiné à assurer le succès de Volvo sur le marché américain. Le noble Bertone Coupé 780 (1985) était également destiné à l'Amérique. Le volume en Europe était assuré par la 740 (1984) avec un moteur à quatre cylindres et diverses variantes de carrosserie et de moteur disponibles. Les versions break angulaires des 740/760, chargeurs par excellence, étaient particulièrement populaires.   

En 1986, Volvo a présenté la 480, un coupé sportif qui reprenait des éléments du design de la P1800 ES et était le premier modèle à traction avant de la société. La Volvo 480 a été complétée à partir de 1988 par les berlines 440 et 460, qui étaient délibérément destinées à un groupe d'acheteurs plus jeunes. La série 400 a été fabriquée aux Pays-Bas.

En juin 1991, Volvo a présenté une toute nouvelle automobile, la Volvo 850, représentant 16 milliards de couronnes suédoises (4 milliards d'euros). couronnes suédoises (4 milliards de francs suisses), il a représenté le plus grand projet industriel de l'histoire de l'entreprise de Göteborg et a ouvert la voie à son développement futur.

La série 700 a été remplacée par les séries de modèles 940 et 960 en 1991. Comme pour le modèle précédent, de nombreuses pièces de la carrosserie étaient fabriquées en tôle d'acier galvanisée, ce qui, associé aux moteurs robustes, permettait d'atteindre des kilométrages très élevés. Ainsi, les véhicules ayant plus d'un demi-million de kilomètres ne sont pas rares.

En 1999, Volvo a été racheté par Ford. En mars 2010, Ford a vendu Volvo Car Corporation au groupe chinois Geely. Sous sa direction, Volvo a retrouvé une certaine indépendance et a pu se développer de manière continue.

 


Contact :

Christoph Bleile
OK "Heja Sverige
c.bleile@bluewin.ch
+41 79 666 92 69

 

Texte et photos : Christoph Bleile

<< Retour à l'aperçu

Poursuivez votre lecture :


Les abonnés de l'ai ont droit à l'accès illimité à tous nos contenus numériques. Veuillez vous connecter avec votre compte. Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez en créer un ICI gratuitement. Votre numéro de client et d'abonnement personnel se trouve sur la facture d'abonnement et sur l'emballage de votre magazine.