www.bonus.ch

Suisse - Scepticisme à l'égard des voitures électriques

Décision de l'UE ou pas, de plus en plus de sondages réalisés dans les pays voisins montrent qu'une grande partie des automobilistes n'achèteront pas de voitures électriques, comme ce fut le cas récemment en Allemagne, où les primes à l'achat de voitures électriques devraient être supprimées. Une nouvelle enquête de la plateforme d'assurance automobile "Bonus.ch" dresse un tableau toujours aussi noir de l'avenir de la voiture électrique en Suisse.

Publié le 21.06.2022

 

Voitures électriques : la situation en Suisse

- Dans l'enquête de 2021, 3,2% des personnes interrogées possédaient une voiture électrique, en 2022, ce chiffre est passé à 5,5%. Une augmentation qui coïncide avec les données de l'Office fédéral de la statistique (OFS), qui a enregistré une hausse moyenne d'environ 60% des nouvelles immatriculations durant la même période.

 

- Près d'un quart des personnes interrogées ont l'intention d'acquérir une voiture électrique. En revanche, 70,1% n'ont pas l'intention d'acheter une voiture électrique :

- 2021 : 24,4% veulent acheter une voiture électrique
- 2022 : 24,2% ont l'intention d'acheter une voiture électrique

- 2021 : 72,1% ne veulent PAS acheter de voiture électrique
- 2022 : 70,1%ne veulent PAS acheter de voiture électrique.

- Les Suisses alémaniques sont les plus réticents en ce qui concerne les voitures électriques. 72,9% ne veulent PAS acheter de voiture électrique (70,3% en Suisse romande, 61,3% en Suisse italienne).


Les hommes montrent un plus grand intérêt pour les voitures électriques, tant en ce qui concerne la possession (5,1% contre 4,3% pour les femmes) que le projet d'achat futur (27,4% contre 19,1%) :

- 67,5% des hommes interrogés n'ont PAS l'intention d'acheter une voiture électrique.
- 76,6% des femmes interrogées ne veulent PAS acheter de voiture électrique.

 

L'environnement est au cœur du débat. Pour 24,3% des personnes interrogées, l'impact environnemental des batteries (notamment lors de l'extraction des matières premières, de la fabrication et du recyclage) est le principal point négatif des voitures électriques. Voici une comparaison des points négatifs :

- Batteries peu respectueuses de l'environnement : 24,3%.
- Prix d'achat élevé : 23,8%.
- Faible autonomie : 21,0%.
- Manque de stations de recharge : 20,0%.
- Autres points négatifs : 5,9
- Pas de points négatifs : 5,0%.


Néanmoins, de nombreuses personnes interrogées voient aussi des aspects positifs. Il s'agit de :
- Empreinte écologique plus faible : 39,1%.
- Aucun aspect positif : 19,6%.
- Aspects économiques : 16,4%.
- Grande fiabilité : 11,7%.
- Faible niveau de bruit : 7,8%
-autres : 5,3%

 

Texte : bonus.ch et Stefan Fritschi
Photos : bonus.ch

<< Retour à l'aperçu

Poursuivez votre lecture :



Les abonnés de l'ai ont droit à l'accès illimité à tous nos contenus numériques. Veuillez vous connecter avec votre compte. Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez en créer un ICI gratuitement. Votre numéro de client et d'abonnement personnel se trouve sur la facture d'abonnement et sur l'emballage de votre magazine.