News
Annonce

TCS: 373 000 interventions par année

Rien qu'en décembre, le service de dépannage du TCS a effectué 32 280 interventions. Intéressant : les voitures électriques semblent être fiables même en hiver.

Publié le 13.01.2023

Le service de dépannage du TCS est en route 24 heures sur 24. Si en plus il fait froid, neige et glace, le nombre d'interventions augmente encore nettement. Rien qu'entre le 11 et le 15 décembre, date du premier assaut de l'hiver, les patrouilleurs et leurs garages partenaires ont effectué 6514 dépannages. A cela s'ajoutent 446 interventions pour des véhicules accidentés. En décembre, le TCS a enregistré 32 280 interventions et 373 812 sur l'ensemble de l'année, ce qui signifie que le nombre total d'interventions est resté pratiquement inchangé par rapport à l'année précédente. Dans plus de 80% des cas, le véhicule en panne a pu poursuivre sa route après l'intervention du patrouilleur. Le temps d'attente moyen était de 40 minutes par intervention.

Toujours rester dans le coup avec un abonnement à l'auto-illustré!

Comme le montre l'évaluation du TCS, les voitures électriques semblent être moins sujettes aux pannes. En moyenne annuelle, les voitures électriques connaissent 30 pannes sur 1000 véhicules, contre 72 pannes sur 1000 pour les voitures à moteur à combustion. Il faut toutefois tenir compte du fait que la flotte de voitures électriques est nettement plus jeune et donc en meilleur état que celle des voitures à combustion. En moyenne, les voitures électriques tombées en panne ont parcouru 38 000 kilomètres et ont deux ans et demi d'âge, contre 121 000 kilomètres et cinq ans pour les voitures thermiques.

Le point faible en cas de températures glaciales reste la batterie, qu'il s'agisse d'une voiture à combustion ou d'une voiture électrique. En décembre, 40 % des pannes étaient dues à une défaillance de la batterie. La deuxième cause la plus fréquente, avec 17 pour cent, était les crevaisons de pneus ou de roues. Dans plus de 500 cas, c'est un problème de clé qui a posé problème, et plus de 100 fois, c'est le mauvais carburant qui a été utilisé.

Texte: Cédric Heer
Image: TCS

<< Retour à l'aperçu

Poursuivez votre lecture :



Les abonnés de l'ai ont droit à l'accès illimité à tous nos contenus numériques. Veuillez vous connecter avec votre compte. Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez en créer un ICI gratuitement. Votre numéro de client et d'abonnement personnel se trouve sur la facture d'abonnement et sur l'emballage de votre magazine.