Best of british

TVR Grantura - c'est compliqué

La TVR Grantura a en effet connu un certain succès. Et c'est joli, aussi. Mais l'histoire de la marque a été extrêmement mouvementée au cours de ces années.

Publié le 16.10.2021

Les choses sont toujours un peu confuses lorsqu'il s'agit de TVR, la marque que Trevor Wilkinson a fondée à Blackpool en 1946. Après avoir construit quelques voitures de sport ouvertes dans les années 1950, qui sont restées des pièces uniques, Wilkinson a conçu l'Open Sports et le Coupé à l'initiative de l'importateur américain Ray Saidel, qui ont ensuite été effectivement vendus en petite série ; Saidel lui-même a légèrement modifié le Coupé et l'a ensuite proposé sous le nom de Jomar. Mais Wilkinson n'a rien voulu savoir, si bien que TVR Engineering a dû déposer le bilan en 1958 - pour redémarrer peu après, d'abord sous le nom de Layton Sports Cars (1959) puis de TVR Cars (1961).

A partir de 1959, Layton a construit une version révisée de la Jomar et l'a proposée sous le nom de Grantura. En 1967, cinq séries différentes ont été construites (qui peuvent ensuite être subdivisées), mais à ce moment-là, tout n'était pas paix, joie et bonheur, car TVR Cars a fait faillite en 1962, a été remplacée par Grantura Engineering, qui s'est également retrouvée à court d'argent en 1965, et a finalement trouvé un nouveau foyer en 1966 sous la direction de Martin Lilley au sein de la nouvelle société TVR Engineering. Tout n'est pas clair ? Non, car il y avait aussi le Griffth 200 et 400, mais c'est une autre histoire.

Deux choses sont restées les mêmes tout au long de la période de construction et des cinq séries de la TVR Grantura : un cadre en tube treillis et une carrosserie en plastique. Les changements cosmétiques individuels n'ont pas beaucoup de sens pour nous, les ajustements du châssis sont suffisamment excitants.

La première Grantura, basée sur la Jomar, elle-même basée sur le TVR Coupé, avait un châssis en forme de Y ; les jambes à l'avant portaient le moteur et la suspension avant. La construction a été renforcée par un certain nombre de tubes en acier supplémentaires, et un essieu à manivelle de la Coccinelle VW a été utilisé à l'avant (souvent appelé "Type Porsche"). En général, ces premières Grantura étaient un puzzle de nombreuses pièces étrangères différentes, les freins venaient d'Austin-Healey 100, la direction de Ford Anglia, le pare-brise de Ford Zodiac.

Mais c'était une belle construction. L'empattement n'était que de 2,12 mètres, la longueur totale de 3,47 mètres - le poids, selon le moteur, d'environ 650 kilos. Une caractéristique particulière était la lunette arrière panoramique en plastique, un élément stylistique que l'on retrouve également sur de nombreuses TVR ultérieures. Il n'y avait pas vraiment de coffre, l'espace de rangement derrière les deux sièges n'était accessible que de l'intérieur.

Le moteur était le plus souvent le Coventry Climax de 1,2 litre avec environ 80 ch, mais le BMC de 1,6 litre avec 78 ch ou divers moteurs Ford pouvaient également être montés. Environ 100 exemplaires de la première série de la Grantura ont été construits, et 400 de la seconde. Elle était visuellement quelque peu modernisée, surtout à l'arrière, était livrée principalement avec le moteur BMC (comme il était également monté dans la MGA) - et pouvait être achetée à la fois comme un véhicule complet (1960 : 1188 pounds expensive) et comme un kit (1960 : 888 pounds). La Grantura IIa a ensuite été équipée des freins à disque de l'Austin-Healey 3000 ; la voiture verte présentée ici fait partie de cette deuxième série.

La troisième génération, à partir de 1962, connaît des changements plus radicaux. Le châssis a été massivement révisé par John Thurner, où massif est le point central, car il y avait nettement plus de traverses, l'empattement a été allongé de 4 centimètres, la suspension avant provenait de la Triumph Herald, la suspension arrière a été conçue par TVR Cars avec des doubles triangles et des ressorts hélicoïdaux.

À partir de 1963, la Grantura a reçu le moteur 1,8 litre de 95 ch de la MGB (mais les clients pouvaient toujours monter ce qu'ils voulaient), après quelques modifications, la voiture a été appelée la 1800 S, et à partir de 1965, la Grantura Mk IV (c'est celle ci-dessous). Ou comme 1800 Mk IV - bien que ces Mk IV étaient en fait déjà la cinquième série. Ces derniers modèles mesuraient déjà 3,51 mètres de long et pesaient plus de 800 kilos. Et ils sont facilement reconnaissables à leur arrière fortement incliné avec les feux arrière ronds de la Ford Cortina.

Nous avons eu des Britanniques plus intéressants dans notre série naissante "best of british", comme l'Aston Martin V8 Vantage Zagato et l'AC Ace/Aceca. Texte : Peter Ruch, Photos : RM Sotheby's.

<< Retour à l'aperçu

Poursuivez votre lecture :



Les abonnés de l'ai ont droit à l'accès illimité à tous nos contenus numériques. Veuillez vous connecter avec votre compte. Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez en créer un ICI gratuitement. Votre numéro de client et d'abonnement personnel se trouve sur la facture d'abonnement et sur l'emballage de votre magazine.