Branche

ZüriRing Motodrom - Le paradis des Petrolheads

Ce qui sonne comme un circuit de course légendaire est la nouvelle Mecque des SimRacers. Mais pas seulement : Tom Mächler a réalisé à Dietikon le rêve de tous les fans de sport automobile, un "State-of-the-art-Lounge", un lieu où l'on veut être - pour les entreprises, les associations et les amis.

Publié le 05.05.2022

Ils ont toujours fait preuve d'initiative, les Mächler. Depuis 1923, J. Mächler AG fabrique les célèbres batteries de marque propre Imag, Oerlikon et Uniropa. Dans les années 50, le père Rolf a transformé l'entreprise en une fabrique de batteries. L'électrification de quinze Fiat Topolino à batterie à l'occasion de la crise économique de 1940 a également été un travail de pionnier. Thomas - en bref : Tom - Mächler dirige l'entreprise en troisième génération et a utilisé les réserves d'espace disponibles à la Hagackerstrasse 12 à Dietikon pour réaliser le motodrome ZüriRing. Inspiré par une visite à la RacingFuel Academy à Horgen, il a décidé d'ouvrir son propre SimRacing Lounge.

La concentration : Pour obtenir un bon temps au tour, il faut être totalement concentré.

 

 

Un rêve d'homme et un musée en un

Mais le lieu est bien plus que cela : il s'agit d'un hommage à l'histoire du sport automobile, depuis le début du premier championnat d'Europe des Grands Prix en 1931 jusqu'au championnat du monde de Formule 1 en 2000. Une mise en scène complexe et très muséale d'images historiques avec des pilotes de légende, des pitlanes et des scènes de course, enrichie d'anciens panneaux en émail et d'objets de collection en petromobilier ainsi que d'une vaste collection de bolides de course historiques à l'échelle 1:8 à 1:18. Outre une Imag-Fiat-Topolino originale de 1938 avec la plaque d'immatriculation ZH 144 de l'époque dans l'entrée, une véritable Honda-Indy-Car de l'an 2000 aux couleurs contemporaines de Marlboro attend que les invités s'assoient sur son siège et diffuse encore plus d'atmosphère de course dans la pièce.

Le meilleur du meilleur : même le fumoir est aménagé avec amour.  

 

340 mètres carrés de paradis de la course

Le cœur du Racing Lounge est constitué de huit simulateurs de course simulés professionnels et mobiles, avec stand dans les stands et régie pour les retransmissions en direct sur grand écran dans tout le Lounge. Dans une sorte de "Séparé" se trouve un simulateur professionnel "Stage3 Pro", qui est souvent réservé et utilisé par les pilotes de course professionnels pour l'entraînement. Une grande salle de réunion constitue le cadre idéal pour les événements d'entreprise et d'association, les réunions ou les rencontres. Le très élégant salon fumeur ainsi qu'un bar accueillant avec de nobles tables hautes sont à disposition pour le programme cadre, tout comme l'agréable terrasse sur le toit avec lounge les jours d'été.

Pendant que les invités de Paolo Spalluto se déplacent dans le simulateur, il se bat en duel avec Alessandro Künzi (à droite) au baby-foot.

 

Passione Engadina en visite

Nous avons pu assister en direct, avec la vingtaine d'invités de Paolo Spalluto, à l'organisation du "1st PE Passione Engadina Championship 2022" au ZüriRing. L'organisateur de la Passione Engadina a invité ses amis et ses sponsors à Dietikon pour cet événement. Après des manches d'entraînement, les participants se sont affrontés lors des qualifications pour déterminer les groupes et la grille de départ de la finale. Après environ deux heures de course, Tom Mächler et son équipe attendaient les invités pour un feu d'artifice de pâtes, un bon vin et un délicieux dessert. Le programme comprend toujours une cérémonie de remise des prix digne de ce nom, présentée de manière captivante par le directeur de course, avec podium et tout le tralala. Le fait que l'organisateur ait chanté Giuseppe Verdi à la fin en dit long sur l'enthousiasme de tous. Pas seulement de l'événement, mais aussi du motodrome du ZüriRing. 
Mais les images valent mieux que les mots. Voici quelques impressions du ZüriRing et de la manifestation.

Tout ce qui a trait au sport automobile : En plus des simulateurs, il y a plusieurs autres points forts dans le salon.

 

Hors service, hors service : Il n'est malheureusement pas possible de rouler dans l'Indy-Car originale de 2000. Mais c'est un détail cool.

 

Tout est sous contrôle : le directeur de course, coach et professionnel du karting Päde Aebi donne des instructions importantes et expertes.

 

A fond la caisse : Les pédales de frein et d'accélérateur peuvent être enfoncées à fond.

 

Simulateur haut de gamme : pour lui aussi, il est possible de s'abonner et de participer à un championnat. Le circuit de la maison est l'ancienne Nordschleife.

 

Divers modèles classiques : Les voitures de course historiques sont réparties dans tout le salon et exposées dans les formats 1:8 à 1:18.

 

Texte : Markus Mehr
Photos : Dario Fontana

<< Retour à l'aperçu

Poursuivez votre lecture :


Les abonnés de l'ai ont droit à l'accès illimité à tous nos contenus numériques. Veuillez vous connecter avec votre compte. Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez en créer un ICI gratuitement. Votre numéro de client et d'abonnement personnel se trouve sur la facture d'abonnement et sur l'emballage de votre magazine.