Fabricants chinois gagnent du terrain

Electrification – Marché des voitures devient chinois

Jusqu'à présent, les Chinois n'ont jamais réussi à pénétrer sérieusement dans la phalange des constructeurs automobiles établis d'Europe, des Etats-Unis et du Japon. Et dans leur pays d'origine, seuls ceux qui peuvent s'offrir une voiture étrangère sont valables. Ce n'est qu'avec les voitures électriques que les constructeurs chinois peuvent à nouveau rivaliser et ont même pris le leadership mondial. Il y a deux raisons à cela : les subventions publiques massives accordées à l'e-industrie et un marché intérieur extrêmement réceptif. La promotion de la voiture électrique en Europe et aux États-Unis entraîne donc des suppressions massives d'emplois dans les pays producteurs traditionnels.

Publié le 09.02.2022

Ce que les constructeurs chinois n'ont pas réussi à faire avec les voitures à combustion, ils veulent le faire avec les voitures électriques : rejoindre les marchés internationaux. Pour ce faire, les marques chinoises bénéficient de deux grands avantages : une aide publique considérable et un marché intérieur vaste et très demandeur. Selon automobilwoche.de, la Chine domine la course à l'e-mobilité : avec environ 45 pour cent, les marques automobiles chinoises représentent près de la moitié des ventes mondiales de voitures électriques - pour une part de marché de seulement 15 pour cent environ sur l'ensemble du marché des voitures particulières. C'est ce qui ressort d'une étude de Jato Dynamics. Grâce aux véhicules électriques, la part de marché a augmenté de 30 pour cent.

Une grande partie du succès des constructeurs chinois est due à la demande intérieure. Environ 95 pour cent des véhicules restent dans le pays – la diffusion mondiale est donc (encore) faible. Mais cela devrait bientôt changer grâce à la promotion accrue de la voiture électrique en Europe ou aux États-Unis. Si les Chinois conservent leur quasi-monopole sur les véhicules électriques et continuent à les produire à des prix plus bas que les autres constructeurs, les sites automobiles traditionnels seront bientôt confrontés à des baisses de production massives et à des pertes d'emplois. 

 

Divers constructeurs produisent des voitures électriques en Chine

Entre janvier et septembre 2021, près de trois millions de voitures particulières entièrement électriques (BEV) ont été vendues dans le monde. Le nombre total a donc augmenté de 149 pour cent par rapport à l'année précédente. Pourtant, le marché automobile global n'a augmenté que de onze pour cent. Par conséquent, la part de marché des BEV est passée de 2,6 % en 2020 à 5,8 % en septembre 2021, ce qui représente encore une part relativement faible du marché global.

La domination de la Chine ne concerne pas seulement les chiffres de vente. Six BEV sur dix vendues dans le monde jusqu'en septembre ont été assemblées en Chine. Bien que 45 pour cent des ventes mondiales soient réalisées dans l'Empire du Milieu, 60 pour cent y sont également produites. Parmi les constructeurs qui fabriquent des voitures électriques en Chine, on trouve Tesla, Volvo, Polestar et BMW.

En fait, près de la moitié des ventes mondiales de Tesla entre janvier et septembre 2021 ont été réalisées avec des voitures provenant de Shanghai. À ce jour, la plupart des Model Y immatriculées en Europe proviennent de cette usine.

 

Texte : Stefan Fritschi et automobilwoche.de
Photos : Constructeurs

<< Retour à l'aperçu

Poursuivez votre lecture :


Les abonnés de l'ai ont droit à l'accès illimité à tous nos contenus numériques. Veuillez vous connecter avec votre compte. Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez en créer un ICI gratuitement. Votre numéro de client et d'abonnement personnel se trouve sur la facture d'abonnement et sur l'emballage de votre magazine.