Challenger Maillard Monthey

Evasion au long cours

Le secteur du caravaning est en plein boom, mais les garages d’expérience sont rares. Depuis plus de 20 ans, Maillard représente le constructeur Challenger à Monthey avec une gamme complète en stock.

Publié le 11.05.2021

Bien connu dans la région du Chablais et de la Riviera depuis son ouverture en 1986, le garage Maillard n’est pas uniquement un spécialiste avéré de l’automobile. Fidèle à Volvo depuis 1988 et ancien agent Subaru, Range Rover, puis Peugeot, l’établissement est expert dans les camping-cars. Depuis 22 ans, la gamme du constructeur Challenger est disponible à la vente ou à la location sur un deuxième site dédié à Monthey en plus d’un shop et d’un atelier de réparation spécialisé.

Unique représentant de la marque en Suisse Romande, Maillard Monthey fait valoir son savoir-faire de longue date. « Beaucoup de nouveaux intervenants se lancent dans le business du camping-car depuis que les gens partent moins à l’hôtel à l’étranger et préfèrent visiter la Suisse. Mais c’est un métier qui demande du vécu. Notre longévité permet de conseiller au mieux nos clients », explique Stéphane Coutaz, directeur général de Maillard Monthey SA.

Pourquoi s’être spécialisé dans le camping mobile alors que l’activité automobile battait déjà son plein ?
« Les deux frères fondateurs de l’entreprise étaient eux-mêmes amateurs de camping-cars et se sont lancés pour le plaisir. À l’époque, la clientèle était majoritairement suisse allemande et les clients romands étaient extrêmement rares », poursuit Stéphane Coutaz. « Mais depuis quelques années, on observe un fort développement. La clientèle n’est plus seulement composée de retraités. Il y a de plus en plus de familles avec enfants, adolescents, etc. »

Engouement croissant

La gamme Challenger au complet

Parmi les hypothèses avancées pour expliquer ce boom, la disparition du taux plancher de l’euro, la baisse des prix et la création de véhicules plus compacts font partie des ingrédients. « Il est aujourd’hui possible d’acheter un bon camping-car à 40 000 francs, ce qui n’était pas le cas il n’y a pas si longtemps », rappelle Stéphane Coutaz.

L’élargissement de la clientèle a un effet direct : le personnel de Maillard Monthey n’a plus seulement affaire à des habitués, mais à une nouvelle frange composée de clients totalement novices. D’où l’importance de prodiguer des conseils de premier ordre et d’encadrer au mieux les besoins des nouveaux amateurs :« C’est extrêmement intéressant et stimulant car nous retrouvons le cœur de notre métier, à savoir le contact humain et le respect des usages de nos clients. » Pour guider le choix, il faut se poser les bonnes questions. Combien de personnes partiront en vacances ? Des grands ou petits enfants ? Est-ce que les grands-parents viennent avec ? Préfère-t-on un lit pavillon suspendu, des lits superposés, ou capucines dont la tendance est à la baisse ?

Le dernier né de Challenger : le Combo

D’après l’équipe de vente de Maillard Monthey, si la plupart des clients nouveaux venus préfèrent d’abord louer un camping-car pour se faire une première idée, la conversion en achat est quasi systématique. Coronavirus oblige, la location de camping-cars a explosé en 2020 avec un chiffre d’affaires doublé. Le phénomène pourrait perdurer à moyen terme : alors que les ventes automobiles ont chuté de plus de 30% à cause du Covid – ce qui n’a pas empêché Volvo et Maillard de rester à l’équilibre avec un résultat de +10% par rapport à 2019 –, les camping-cars ont vu leurs ventes augmenter de 25% chez Maillard. « Face au coût élevé des voyages à l’hôtel, les gens découvrent le plaisir de voyager en famille dans leur propre pays à prix modéré. Et la gamme Challenger est d’excellente qualité tout en restant accessible financièrement. »

Gamme sur place

Le plaisir du camping en famille

Autre argument non négligeable, Maillard possède l’intégralité de la gamme sur place à Monthey et peut être visitée facilement pour vérifier chaque facteur qui importe lors de la location ou l’achat, comme la quantité d’eau embarquée, la surface habitable ou les différentes commodités à l’intérieur. Faute de salons ou d’expositions depuis 2020, l’établissement sis dans le Chablais a installé une exposition d’hiver sous une tente de 400 m2 pour abriter huit véhicules ouverts par tous les temps dans un environnement désinfecté. Et pour être sûr que les clients disposent à chaque fois des derniers modèles Challenger, près de 70 véhicules neufs sont commandés chaque année par le garage. Parmi les 26 collaborateurs, cinq sont spécialisés dans les camping-cars, y compris leur entretien : outre la vente et l’après-vente, Maillard Monthey dispose d’une longue expérience en carrosserie et peinture industrielle pour les véhicules nomades, dont les composants en tôle ont laissé place à la fibre sur la plupart des modèles actuels.

Texte : Gilles Rossel

<< Retour à l'aperçu

Poursuivez votre lecture :



Les abonnés de l'ai ont droit à l'accès illimité à tous nos contenus numériques. Veuillez vous connecter avec votre compte. Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez en créer un ICI gratuitement. Votre numéro de client et d'abonnement personnel se trouve sur la facture d'abonnement et sur l'emballage de votre magazine.