Design von Giugiaro

Il y a 50 ans aujourd'hui – Maserati Boomerang

Une voiture de rêve, un design extrême, futuriste, presque irrationnel et pourtant magnifique, qui s'est gravé dans la mémoire de tous les fans de voitures, mais qui n'est malheureusement jamais devenu réalité : 50 ans se sont écoulés depuis que la Maserati Boomerang a fait ses débuts au Salon de l'automobile de Genève, le 9 mars 1972. Il s'agissait d'un concept créé par la célèbre main de Giorgetto Giugiaro et son atelier de design Italdesign.

Publié le 09.03.2022

En 1971 déjà, la Maserati Boomerang avait été brièvement présentée en tant qu'ébauche grandeur nature au Salon de l'automobile de Turin, puis un seul véhicule avait été construit et présenté en Suisse en tant que modèle officiellement homologué et apte à la conduite en 1972. Italdesign a utilisé comme base (châssis et mécanique complète) une Maserati Bora avec un V8 de 4719 cm3 placé au centre devant l'essieu arrière et disposé à 90 degrés. Le groupe développait 310 ch et permettait à la voiture d'atteindre une vitesse maximale de près de 300 km/h. La puissance était transmise aux roues arrière par une boîte de vitesses manuelle à cinq rapports.

Le coupé sport à deux places n'a jamais été produit en série, mais il a laissé un héritage stylistique qui a non seulement été repris dans les créations ultérieures de Giugiaro et dans d'autres projets, mais qui a également servi de source d'inspiration à différents constructeurs automobiles du monde entier.

Le design a été dessiné le long d'une ligne horizontale qui divisait visuellement le modèle en deux. Le pare-brise fortement incliné et le toit panoramique en verre étaient caractéristiques. Les fenêtres étaient également originales, en particulier celles des deux portes, traversées par une baguette métallique. L'avant était caractérisé par des phares rabattables carrés, tandis que les feux arrière étaient disposés horizontalement.

L'intérieur du Boomerang était également très moderne. Les instruments étaient intégrés dans la partie intérieure du volant sans rayons et les sièges étaient positionnés très bas.

Le seul exemplaire jamais produit du Boomerang a continué à faire des apparitions lors d'événements et de concours internationaux. Il sera revendu plusieurs fois au cours de ces 50 années, car il est apparu dans quelques ventes aux enchères et a également été utilisé pour des campagnes publicitaires, notamment pour Louis Vuitton. Le 3 septembre 2015, le Boomerang en état de marche a de nouveau changé de propriétaire lors d'une vente aux enchères Bonhams pour 3,7 millions de dollars américains.

 

Texte : Stefan Fritschi et Maserati
Photos : Maserati

<< Retour à l'aperçu

Poursuivez votre lecture :



Les abonnés de l'ai ont droit à l'accès illimité à tous nos contenus numériques. Veuillez vous connecter avec votre compte. Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez en créer un ICI gratuitement. Votre numéro de client et d'abonnement personnel se trouve sur la facture d'abonnement et sur l'emballage de votre magazine.