auto suisse

Marché automobile suisse en hausse

Le marché des voitures de tourisme neuves en Suisse et dans la principauté du Liechtenstein a bien démarré en 2022. Les 15'899 immatriculations enregistrées au cours du mois de janvier représentent une hausse de 5,1 % par rapport au même mois de l'année dernière (15'130). Néanmoins, le marché est toujours nettement en retard sur son niveau d'avant-crise, vu qu'entre le tournant du millénaire et 2019, la moyenne mensuelle de voitures de tourisme neuves immatriculées en janvier s'élevait à près de 20'000. En revanche, les propulsions hybrides, électriques, à gaz et à pile à combustible ont continué à augmenter leurs parts de marché, représentant ensemble 47,7 % des nouvelles immatriculations. C'est ce qu'indique un communiqué de l'association des importateurs suisses d'automobiles "auto suisse".

Publié le 02.02.2022

«La crise des puces est loin d'être terminée», constate Christoph Wolnik, porte-parole d'auto-suisse, en résumant le début d'année sur le marché automobile suisse. «La demande reste nettement supérieure à l'offre de véhicules. Les délais de livraison aux clients sont plus longs que d'habitude. Nous espérons que la situation d'approvisionnement en composants électroniques et en autres matières premières s'améliore au second semestre.» Dans ce contexte, le léger redressement du marché en janvier est très réjouissant, poursuit Wolnik, d'autant plus qu'il s'agit du premier mois en hausse depuis août 2021.

Les nouveaux types d'entraînement ont, pour la plupart, réussi à augmenter leurs parts de marché et leur nombre d'unités. Avec 2'126 voitures électriques (+106 % comparé au même mois de l'année dernière) et 1'531 hybrides plug-in (+32,4 %), les véhicules rechargeables sur le réseau électrique représentaient 23 % du marché en janvier. Les tout hybrides et les semi-hybrides non rechargeables représentaient 24,6 % (3'912, +24,2 %). S'y ajoutent 13 véhicules à gaz (-23,5 %) et huit voitures à pile à combustible avec de l'hydrogène comme source d'énergie (+300 %). En tout, 47,7 % de l'ensemble des voitures de tourisme neuves mises en circulation dans les deux pays ont été équipées d'un système d'entraînement alternatif (contre 35,4 % en janvier 2021).

Les chiffres en détail sont disponibles sous www.auto.swiss.

 

Texte : Stefan Fritschi et auto swiss

<< Retour à l'aperçu

Poursuivez votre lecture :


Les abonnés de l'ai ont droit à l'accès illimité à tous nos contenus numériques. Veuillez vous connecter avec votre compte. Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez en créer un ICI gratuitement. Votre numéro de client et d'abonnement personnel se trouve sur la facture d'abonnement et sur l'emballage de votre magazine.