Classique

Maserati Mexico ou : la coïncidence

Il y a presque 55 ans jour pour jour, la Maserati Mexico était présentée au public lors du 53e Salon de l'automobile de Paris. Elle peut être considérée comme l'une des plus belles GT italiennes de tous les temps.

Publié le 08.10.2021

Pourquoi la Maserati Mexico porte-t-elle le nom d'un pays d'Amérique centrale ? Une histoire possible est qu'un important client mexicain avait acheté une 5000 GT avec une carrosserie Allemano en 1961, dont le précédent propriétaire était le président mexicain Adolfo López Mateos. Le Mexicain a amené la voiture à Modène pour la faire réparer après un accident.

Lors de sa visite de l'usine historique de Viale Ciro Menotti, le client a toutefois vu un prototype qui avait été habillé par Vignale (d'après des dessins de Giovanni Michelotti). Il était tellement impressionné par la conception du prototype qu'il a absolument insisté pour l'acheter. Et en effet, la carrosserie a été construite sur le châssis de sa 5000 GT. La juxtaposition de ces coïncidences aurait conduit au nouveau modèle portant désormais le nom de "Mexico".

Une autre version est la suivante : Vignale avait une 5000 GT avec une nouvelle carrosserie 2+2 places (dessinée par Virginio Vario) sur son stand au Salon de Turin 1965. La voiture a tellement plu au président mexicain de l'époque, Adolfo López Mateos, qu'il l'a immédiatement achetée. Et comme John Surtees remporte peu après le Grand Prix du Mexique au volant d'une Cooper-Maserati T81, Modena y voit un bon signe et donne désormais au modèle de série la désignation "Mexico".

485 Maserati Mexico ont été produites

Sous le capot de la première "Mexico" (qui ne s'appelait probablement pas encore ainsi...) se trouvait le très méchant V8 de 4,9 litres qui avait été utilisé dans la célèbre voiture de course 450 S (oui, nous vous raconterons un jour l'histoire de la Maserati 5000 GT). Mais les produits de série ont ensuite reçu le 4,7 litres qui avait été développé pour la première Quattroporte, 290 ch, quatre carburateurs doubles Weber. Plus tard, un V8 plus petit de 4,2 litres a été ajouté, avec 260 ch. Et à un moment donné, une autre pièce unique de Frua avec un six cylindres de 3,7 litres.

La Maserati Mexico a impressionné par son style et ses équipements. Les sièges en cuir, les vitres électriques, le tableau de bord en bois, la climatisation et les freins à disque avant assistés étaient de série. La transmission automatique, la direction assistée et la radio étaient en option. L'intérieur a été décrit comme un "salon de style italien". Elle représentait ainsi l'individualité italienne combinée à l'art de l'ingénierie de la maison Maserati - un merveilleux mélange qui plaît encore aujourd'hui. 175 Maserati Mexico ont été livrées avec le moteur de 4,7 litres, 305 avec le V8 de 4,2 litres - nous ne savons pas exactement pour cinq d'entre elles.

Texte/photos : Maserati

<< Retour à l'aperçu

Poursuivez votre lecture :


Les abonnés de l'ai ont droit à l'accès illimité à tous nos contenus numériques. Veuillez vous connecter avec votre compte. Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez en créer un ICI gratuitement. Votre numéro de client et d'abonnement personnel se trouve sur la facture d'abonnement et sur l'emballage de votre magazine.