60 ans de la 4L

Plein Air – La plus ouverte des 4L

Voiture de loisirs plutôt destinée à longer les plages qu’à faire de la route, la Renault 4 Plein Air est commercialisée en mai 1968 et fabriquée en très petit nombre jusqu’en avril 1970. Il s’agit d’un torpédo décapotable réalisé par l'entreprise Sinpar, déjà connue pour ses adaptations à 4 roues motrices. On y retrouve la partie avant de la 4L ainsi que l'entourage du pare-brise toutefois adapté pour recevoir l'ancrage de la capote. Le hayon arrière est délesté de sa partie supérieure. L’habillage latéral, les portières et le toit sont supprimés tandis que les flancs ont été renforcés. Une chaîne plastifiée fait office de "porte". Cependant, son utilité est nulle ...

Publié le 27.12.2021

Nous avons pu photographier deux Renault 4 "Plain Air". La voiture avec conduite à gauche est exposée dans le bureau de vente Renault sur les Champs Elysées à Paris :

 

L'exemplaire avec une rare direction à droite sans chaîne latérale se trouve à Flins chez Renault Classic :

 

L'histoire de la Plain Air :

La Plein Air a été lancée au printemps 1968. Les Plein Air ont été transformées par la société Sinpar S.A., appartenant au groupe Renault, à partir de R4 régulières à quatre vitesses. Une R4 choisie pour être transformée arrivait chez Sinpar en tant que R4 Berline complète, où elle était transformée et livrée sans portes ni toit aux clients qui avaient commandé leur Plein Air chez l'un des concessionnaires Renault du monde entier.

En fait, des Plein Air ont été vendues et livrées en France, au Canada, aux États-Unis, au Mexique, en Finlande, en Allemagne, en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas. En 1968, une vingtaine de Plein Air ont été exportés au Canada pour être utilisés sur le site de l'exposition mondiale Terre des Hommes 1968 à Montréal. Environ 500 Plein Air ont été produites par Sinpar jusqu'en 1971, date à laquelle elles ont été remplacées par la R4 Rodéo. Après 1971, Renault a continué à proposer des kits de transformation Plein Air, mais on sait peu de choses sur leur nombre. 60 véhicules sont actuellement enregistrés dans le registre mondial de la Plain Air.

 

Discussion difficile sur les chiffres de production

Chaque Sinpar Plein Air recevait son propre numéro de production Sinpar, qui était apposé sur une plaque d'immatriculation Sinpar ronde, à côté de la plaque Renault ovale et de la plaque de numéro de châssis en forme de diamant, sous le capot. Une Plein Air n'est une Plein Air Sinpar originale que si elle est équipée de la plaque Sinpar ronde. Le numéro de production Sinpar le plus élevé connu aujourd'hui et inscrit au registre des Plein Air est 563, le plus bas étant 133. Les registres de Sinpar, s'ils ont jamais existé, ont été perdus, ce qui ne facilite pas la vérification des informations et des numéros de production et suscite toujours des discussions entre les fans.

Quoi qu'il en soit, le Plain Air n'a pas été un succès. Elle était trop chère, la manipulation de la capote et des portes amovibles était difficile. Et il y avait, avec la Citroën Méhari ou la Renault Rodéo, de meilleurs véhicules de loisirs en plein air de France.

 

Texte et photos : Stefan Fritschi

<< Retour à l'aperçu

Poursuivez votre lecture :



Les abonnés de l'ai ont droit à l'accès illimité à tous nos contenus numériques. Veuillez vous connecter avec votre compte. Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez en créer un ICI gratuitement. Votre numéro de client et d'abonnement personnel se trouve sur la facture d'abonnement et sur l'emballage de votre magazine.