Classiques

Ferrari 330 P4 - la belle gagnante

Avec la Ferrari 330 P4, nous envoyons le prochain candidat dans la compétition pour la plus belle de toutes les voitures de course. Avez-vous d'autres suggestions ?

Publié le 24.10.2021

Bien sûr, une Ferrari doit aussi participer à notre petit sondage pour savoir quelles sont les plus belles de toutes les voitures de course. Et parce que les lecteurs ont toujours raison, nous voulons envoyer la Ferrari 330 P4 dans la course. Mais cela pose un "problème" : Laquelle ? Ouvert ou comme une Berlinetta ?

La Ferrari 330 P4 est, comme le montre la numérotation, le développement logique de la P3 de 1966. Les Italiens insistent sur leur capacité de quatre litres, mais le moteur à douze cylindres, qui est également utilisé en Formule 1 avec une capacité de trois litres, est révisé par Franco Rocci. Pour la première fois, trois soupapes par cylindre sont utilisées dans la P4, il y a également de nouvelles culasses, et la puissance passe de 420 à 450 ch à 8000 tr/min.

Il existe quatre exemplaires de la Ferrari 330 P4.

La boîte de vitesses était une nouvelle boîte à 5 rapports développée par Ferrari. La piste a été élargie, les freins à disque ont été placés à l'extérieur, ce qui a nécessité une nouvelle ventilation et par conséquent une nouvelle carrosserie. Comme pour le P3, il provient de Drogo - et ne diffère que légèrement. Vous pourriez donc également inscrire ici le P3, qui semble un peu plus délicat.

Il y avait quatre P4. Le premier, #0846, était encore un P3, un Spyder - et on dit qu'il a été mis au rebut après un accident à Brands Hatch. Le #0856 était d'abord une Berlinetta, puis un Spyder et existe toujours, tout comme le #0858, d'abord Berlinetta, puis Spyder, puis CanAm, aujourd'hui Berlinetta à nouveau. Et puis il y a le #0860, Berlinetta, Spyder, CanAm, aujourd'hui en France comme Spyder.

Ferrari devient champion du monde avec la Ferrari 330 P4.

D'un point de vue sportif, les Ferrari 330 P4 ont connu un certain succès. La triple victoire aux 24 heures de Daytona en 1967 est certainement légendaire. Les Italiens ont également remporté les 1000 kilomètres de Monza, et à la fin de l'année, il y avait même le titre de champion du monde à célébrer. Au Mans, les Ferrari 330 P4 terminent deuxième et troisième, mais n'ont aucune chance face aux Ford GT40 beaucoup plus rapides.

Mais cela ne répond toujours pas à la question : ouvert (en haut) ou non (en bas) ? Qu'en pensez-vous ?

Et : avez-vous d'autres suggestions ? Et pourquoi pas une autre Ferrari, la 312 P en Berlinetta ? Il y a déja: Abarth SE 010, Chevron B16, Lola T70. Texte : Peter Ruch

<< Retour à l'aperçu

Poursuivez votre lecture :


Les abonnés de l'ai ont droit à l'accès illimité à tous nos contenus numériques. Veuillez vous connecter avec votre compte. Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez en créer un ICI gratuitement. Votre numéro de client et d'abonnement personnel se trouve sur la facture d'abonnement et sur l'emballage de votre magazine.